Archive

Posts Tagged ‘Rhapsody’

Rhapsody Of Fire – From Chaos To Eternity

Le groupe italien vient de publier les détails au sujet de leur prochain album intitulé “From Chaos To Eternity”. Celui-ci sort le 17 juin. Voici la cover et la liste des titres:

Rhapsody Of Fire - From Chaos To Eternity

01  – Ad Infinitum   
02  – From Chaos To Eternity   
03  – Tempesta Di Fuoco   
04  – Ghosts Of Forgotten Worlds   
05  – Anima Perduta   
06  – Aeons Of Raging Darkness   
07  – I Belong To The Stars   
08  – Tornado   
09  – Heroes Of Waterfall’s Kingdom (I. Lo Spirito Della Foresta, II. Realm Of Sacred Waterfalls, III. Thanor’s Awakening, IV. Northern Skies Enflamed, V. The Splendour Of Angel’s Glory (A Final Revelation))   
10  – Flash Of The Blade (DIGI bonus track)

Quelque commentaires du guitariste et maître d’œuvre Luca Turilli:

 Musically, expect something really special out of the ten album titles. A song like ‘Ghosts Of Forgotten Worlds’, with its rageous and hypnotic guitar riff, will make you breathe the dusty atmospheres of the southern ghostlands. ‘Aeons Of Raging Darkness’ is pure melodic chaos translated into music, ‘Tornado’, the greatest technical challenge for each single bandmember, and ‘Tempesta Di Fuoco’, the first speed track completely sung in Italian language. For my song, ‘Fantasia Gotica’, I wrote and finalized the cinematic orchestral arrangements inspired by the visionary genius of Tim Burton, while ‘The Splendour Of Angels’ Glory (A Final Revelation)’ is Alex’s choral and majestic track for the perfect finale of the dark secret saga. Our bass player, Patrice Guers, and our drummer, Alex Holzwarth, did their best job so far in a RHAPSODY OF FIRE album. One more word is needed to underline the excellent performance of our singer: in this new release, Fabio Lione will present himself definitely as one of the best and most versatile singers, being able to pass with unique ability and talent from the most aggressive vocals, to clean angelic voices and powerful operatic parts. Once more, you are going to be really surprised.

Catégories :News, Prochaines sorties Étiquettes :

Déjà un nouvel album pour Rhapsody Of Fire

7 décembre 2010 Laisser un commentaire

A peine quelques mois après la sortie de “The Frozen Tears Of Angels” et quelques semaines depuis l’EP “The Cold Embrace Of Fear”, Rhapsody Of Fire est déjà en studio pour enregistrer leur 10ème album intitulé “From Chaos To Eternity” clôturant enfin la saga initiée en 1997 avec leur premier opus “Lengendary Tales”. La sortie est prévue au printemps 2011. Deux éditions seront disponibles, et tout cela pour un total de près de 65 minutes de musique:

  • Edition standard comprenant un livret de 24 pages
  • Edition limitée comprenant un livret de 48 pages ainsi que 2 titres bonus

Voici le communiqué du groupe que l’on peut lire sur leur site officiel (quelques titres y sont dévoilés):

 

    From Chaos To Eternity" is the title of the new RHAPSODY OF FIRE’s full length album, that will be released in Spring 2011 through Nuclear Blast at a worldwide level. The 10th studio album of the Italian power metal act will be a new musical masterpiece. Described by the band as the natural evolution of the monumental chartbreaker of 2010 "The Frozen Tears Of Angels", the new album will represent an important goal in the history of RHAPSODY OF FIRE, as it will be the last one based in the fantasy saga started in 1997 with the debut album "Legendary Tales".

    As usual Luca Turilli and Alex Staropoli will be the producers of the new work. But for the first time, part of such a production (vocals and guitar recordings) was and will be mostly based in Trieste, the Italian hometown of the two founders. The recordings of bass and drums already took place in Wolfsburg at "The Gate Studio" under the wise supervision of their longtime friend Sascha Paeth (AVANTASIA, ANGRA and more).

    Luca says: "We are really proud to reveal to the whole world that the production of our new full length album is at a very good point already. Lyrically it has a particular meaning for all of us, as with the 5th and final chapter of the "Dark Secret saga" our band will close its fantasy cycle started 13 years ago. The dark secret will finally reveal itself and for the last time Sir Christopher Lee will give his unique and fundamental contribution to our work. Musically expect something really special out of the ten album titles. A song like "Ghosts Of Forgotten Worlds" with its rageous and hypnotic guitar riff, will make you breath the dusty atmospheres of the southern ghostlands. "Aeons Of Raging Darkness" is pure melodic chaos translated into music, "Tornado" the greatest technical challenge for each single bandmember and "Tempesta Di Fuoco", the first speed track completely sung in Italian language. For my song "Fantasia Gotica" I wrote and finalized the cinematic orchestral arrangements inspired by the visionary genius of Tim Burton, while "The Splendour Of Angels’s Glory (A Final Revelation)" is Alex’s choral and majestic track for the perfect finale of the dark secret saga. Our bass player Patrice Guers and our drummer Alex Holzwarth did their best job so far in a RHAPSODY OF FIRE album. One more word is needed to underline the excellent performance of our singer: in this new release, Fabio Lione will present himself definitely as one of the best and most versatile singers, being able to pass with unique ability and talent from the most aggressive vocals, to clean angelic voices and powerful operatic parts. Once more you are going to be really surprised."

Alex Staropoli adds: "As always the cinematic elements that defined our style will enrich each track, but the guitar work will be again very important too. What is sure is, that for such an album Luca and I composed our best solos ever!

Catégories :News, Prochaines sorties Étiquettes :

Beaucoup de plus et quelques moins…

28 octobre 2010 3 comments

C’est une évidence, cet été ainsi que ce début d’automne nous auront apporté son lot de très bons albums de musique progressive tels que par exemple ceux de Kingcrow, Day Six, Framepictures, Anthriel, Spock’s Beard, Dante ou encore Mindsplit (pour n’en citer que quelques-uns), et mes derniers achats ne font que confirmer cette tendance.

En effet, viennent se rajouter à cette liste les œuvres suivantes:

“Inhuman Nature” du jeune groupe autrichien Juvaliant proposant un power metal mélodique et très symphonique avec quelques touches progressives à l’instar de leurs compatriotes de Serenity. Il est d’ailleurs album du moment sur Disconnected. Je devrais également le chroniquer prochainement (après Kamelot, Anthriel et Mindsplit)

Juvaliant - Inhuman Nature

“The Cold Embrace Of Fear”, le EP de Rhapsody Of Fire qui 6 mois à peine après la sortie de leur album intitulé “The Frozen Tears Of Angel”, nous livre cette œuvre composée d’un titre unique mais long d’environ 35 minutes et divisée en 7 actes. Avec cette production, le style qui leur est désormais cher, n’aura jamais aussi bien porté son nom de “Hollywood metal”. En effet, de nombreux passages narratifs et même de véritables scènes cinématographiques interprétées par des acteurs anglais, enrichissent cette musique symphonique aux orchestrations grandioses, et créent une atmosphères héroïco-fantastique digne des grosses productions hollywoodiennes. Les deux compositeurs du groupe Luca Turilli et Alex Strapoli nous montrent une fois encore toute la passion qu’ils éprouvent pour le cinéma.

Rhapsody Of Fire - The Cold Embrace Of Fear

“Labyrinth Of Truths”, le second volet de Soulspell, le projet Metal Opera du batteur brésilien Heleno Vale, qui avec sa pléiade d’invités prestigieux tels que entre autres Edu Falaschi, Jon Oliva ou encore Zak Stevens, sa production en béton et son power metal mélodique de haute volée, peut sans problème prétendre à être élu album du moment. Pour information, cet album a reçu la note maximale lors de sa chronique par le webzine Heavylaw, et il le mérite amplement.

Soulspell - Labyrinth Of Truths

Et les arrivées prochaines de Star One, Aeon Zen, Secret Sphere, Manticora, Dark Water ou encore Seventh Wonder, risquent encore fort bien de rallonger la liste (déjà bien fournie) des meilleurs albums de cette année. La sélection finale ne sera pas tâche facile…

Mais malheureusement, après les bonnes surprises, vient également le lot des grosses déceptions. Je vous ai déjà fait part de mon désarroi face au dernier album d’Iron Maiden, mais ce n’est pas le seul. Alors que j’avais fortement apprécié les 2 précédents opus de Therion, le nouveau “Sitra Ahra” n’arrive pas à me convaincre davantage. Et que dire de Kamelot et d’Angra? Le premier, malgré quelques titres agréables rappelant la période “Black Halo” et un ensemble de meilleure qualité que “Ghost Opera” (c’est évidemment un avis personnel), s’enlise de plus en plus dans des arrangements et une production étouffante. Quant à Angra, la technique et le talent des guitaristes est toujours au rendez-vous mais la performance d’Edu Falaschi au chant est discutable, l’inspiration mélodique un cran en-dessous de leur habitude et enfin une self-production trop froide à mon goût. Je reviendrai sur ces dernières déceptions lors d’une chronique plus détaillée prochainement.

Grandeurs et illusions…

14 mai 2010 1 comment

Une charge de travail importante ces dernières semaines tant professionnelle que familiale, m’ont privé de temps suffisant pour mettre ce blog à jour de manière plus régulière. Or ce n’est pas l’actualité ni les nouvelles sorties qui manquent. En effet, depuis maintenant plus d’un mois, Avantasia a rejoint la sélection des albums du moment avec la suite et la fin de la trilogie “The Scarecrow” entamée au début de l’année 2008 avec l’album éponyme.

Avantasia - The Wicked Symphony      Avantasia - Angel Of Babylon

Autant j’avais été déçu dès les premières écoutes, comme beaucoup je pense, par le premier épisode de cette trilogie car trop éloigné du style de “Metal Opera”, autant j’ai été immédiatement séduit par l’aboutissement de cette œuvre qui, même si finalement elle reste dans la lignée de “The Scarecrow” au niveau de la production et des compositions, s’avère être le fruit d’un travail soigné orchestré de main de maître par Tobias Sammet dont il faut souligner la performance non seulement en tant que compositeur mais également en tant que chef d’orchestre car il a su attribuer à chacun de ses prestigieux invités le rôle adéquat. En plus des habitués tels que l’inévitable Jorn Land, nous avons droit notamment à un Jon Oliva magistral sur le morceau “Death Is Just A Feeling” de “Angel Of Babylon”, qui pourrait d’ailleurs figurer sur un de ses albums, et un Tim Ripper imparable et apportant toute sa puissance sur “Scales Of Justice” de “The Wicked Symphony”.  

Une autre bonne surprise de ce début du printemps est le retour, après de nombreux déboires avec le management et la firme “De Maio”, des ténors italiens du métal symphonique, à savoir Rhapsody Of Fire avec un nouvel opus baptisé “The Frozen Tears of Angels”.

Rhapsody - The Frozen Tears Of Angels

Nous y retrouvons bien sûr ce qui fait la marque de fabrique de ce groupe; de la symphonie, de l’épique, du power, beaucoup d’orchestration, un morceau plus lyrique interprété en italien, et l’apparition de Christopher Lee qui pourrait être en quelque sorte le 7ème membre du groupe tant ses interventions deviennent depuis quelques albums une habitude. Ce nouvel album, même si il ne se démarque pas vraiment des précédents, est de très bonne facture et les performances vocales de Fabio Lione sont encore à souligner. Celui-ci se permet même de rendre sa voix plus agressive voire extrême sur certains passages.     

Depuis quelques temps maintenant, mes humeurs musicales s’éloignent de temps en temps des sphères purement métalliques pour tenter de découvrir d’autres perles certes progressives également mais vers des contrées plus rock. Ainsi, après Transatlantic, Neal Morse et plus récemment Kaipa, une autre œuvre est venue enrichir ma collection. Il s’agit du groupe australien Unitopia qui vient de sortir son deuxième album intitulé “Artificial”.

Unitopia - Artificial  

Tout comme sur le dernier Kaipa, Unitopia nous invite à un voyage musical et progressif très riche en émotions et où se côtoient des influences “génériques” telles que Marillion et IQ, des parties orchestrales comme sur une bande originale d’un film, un surprenant hommage aux Beatles avec le titre “Nothing Lasts Forever”, des couleurs jazzy avec l’intervention d’un saxophone.  Je ne peux donc que vous conseiller d’acheter cette œuvre qui intègre la liste des meilleurs albums de l’année 2010.  

La seconde partie du titre de ce billet (illusions…) provient de 2 grandes (et cruelles) déceptions alors que ces sorties étaient très attendues de ma part. Il s‘agit des derniers albums de Coheed And Cambria et d’Armored Saint.

Coheed And Cambria - Year of The Black Rainbow      Armored Saint - La Raza

Les premiers nous ont délivré un album assez insipide avec une production qui je trouve, laisse à désirer. Quant à Armored Saint, ce groupe a tenu une place particulière dans ma vie de headbanger. En effet, leur premier opus intitulé “March Of The Saint” sorti en 1984, fut le tout premier achat (en microsillon à l’époque) de ma collection métallique (avant cela, je me contentais d’enregistrer sur K7 les galettes prêtées notamment par mon ami Paul, ou louées à la médiathèque). Cet album avec les 2 suivants “Delirious Nomad” et “Raising Fear” sortis respectivement en 1985 et 1987 ont toujours constitué pour moi des indispensables. Aussi, je me réjouissais de les voir à nouveau ensembles après un “Revelation” sorti en 2000 en demi-teinte, et surtout de réentendre la voix chaude de Jon Bush. Hélas, alors que la voix est restée intacte (heureusement) et que la production est plus qu’honorable, les compositions elles, manquent cruellement d’inspirations et de subtilités! Dommage car le potentiel de ce groupe vaut beaucoup mieux que cela…

Prochainement, je vous parlerai d’autres nouvelles acquisitions dont pas mal de groupes scandinaves tels que Tellus Requiem, Fracture, Barren Earth.