Archive

Posts Tagged ‘Paradise Lost’

Quelques news en vrac…

7 décembre 2011 Laisser un commentaire

… avant de vous livrer quelques-unes de mes humeurs concernant les nombreuses sorties récentes et automnales (enfin! L’hiver s’annonce…). Certaines de ces nouvelles datent un peu mais il me semblait néanmoins intéressant de vous les dévoiler (ou rappeler) en les regroupant toutes dans un seul billet.

Elles concernent les groupes Epica, Suspyre, Pyramaze, Paradise Lost, All Too Human et également le nouveau projet solo de Arjen Lucassen.

Epica

Epica (band)

La date de sortie du 5ème album d’ Epica avait déjà été annoncée il y a quelque temps (le 9 mars 2012 chez Nuclear Blast) mais voici que le titre vient d’être révélé. Il s’intitulera donc “Requiem For The Indifferent”.

Voici un communiqué officiel expliquant le concept de ce prochain opus:

This title refers to the end of an era. Mankind can no longer stick their head in the sand for the things that are happening around us. We are facing many challenges. There is an enormous tension between different religions and cultures, wars, natural disasters and a huge financial crisis, which is getting out of control. More than ever we will need each other to overcome these problems. As we are all connected; the universe, earth, nature, animals and human beings, this period in time will be the prelude to the end for those who still don’t want to, or simply won’t see it. A REQUIEM FOR THE INDIFFERENT but also a possibility for a new beginning with great new chances!

Consultez le site officiel d’ Epica ici pour des nouvelles mises à jour.

Suspyre

Suspyre (band)

Jusqu’il y a peu, j’ignorais ce qu’il se passait avec Suspyre. Il y a un an, l’enregistrement de leur prochain et 4ème album semblait suivre son cours normal (un blog lui était dédicacé et nous permettait d’en faire le suivi, voir ici). Mais voilà que depuis le 24 novembre 2010 (date du dernier post de ce blog) et alors qu’une démo du titre intitulé “Divided Son” avait été publiée sur leur facebook, plus aucune nouvelle ne nous est parvenue. Ce n’est que tout récemment que j’ai appris que face à des difficultés pour réunir les fonds nécessaires à la production de cet album sur support physique, les membres du groupe ont décidé de ne le produire pour l’instant qu’en format digital. L’album serait actuellement en phase de mastering. Pour de plus amples nouvelles, je vous propose de suivre leur actualité via leur page facebook ici.

Pyramaze

Alors que Jacob Hansen à mon grand regret quittait Anubis Gate il y a quelques mois, le voilà maintenant qui intègre le groupe américano-danois Pyramaze en tant que guitariste. Il remplace ainsi Michael Kammeyer parti plus tôt cette année.

Le line-up est donc le suivant:
Morten Gade Sørensen à la batterie
Jonah Weingarten  aux claviers
Toke Skjønnemand aux guitares
Jacob Hansen aux guitares
Urban Breed au chant

Paradise Lost

Paradise Lost (band)

Les anglais de Paradise Lost sont actuellement aux studios The Chapel pour enregistrer leur nouvel album intitulé "Tragic Idol". Il est à nouveau produit par Jens Bogren.

Voici un communiqué officiel du guitariste Gregor Mackintosh qui nous en dévoile un peu plus sur le contenu:

We are currently holed up in The Chapel studios in Lincolnshire, England recording our new album which is entitled ‘Tragic Idol’. The album will again be produced by Jens Bogren and is influenced by classic doom metal and classic metal. I would say it is more melodic than the last record whilst retaining the heaviness. There are lots of guitar solos and melodies. The album will contain such track titles as ‘Honesty in Death’, ‘Theories from Another World’, ‘In this We Dwell’ and the title track ‘Tragic Idol’.

All Too Human

Voici peut-être un groupe méconnu pour la plupart d’entre-vous mais néanmoins intéressant et existant déjà depuis plus d’une dizaine d’années. All Too Human est une formation progressive américaine ayant produit 2 albums: un premier intitulé "Forever and a Day" en 1998 et un second "Entropy" en 2002. Une version européenne de ce dernier contenant 2 titres bonus, a d’ailleurs été éditée 2 ans plus tard par le label italien Steelheart Records.

Le groupe s’apprête maintenant à sortir son 3ème opus intitulé “Juggernaut” dans le courant du 1er quart de l’année 2012. Ils sont apparemment toujours à la recherche de labels distributeurs. En attendant, vous pouvez écouter un (trop) court extrait de leur single “Thorn In My Side” ainsi que d’autres de leurs albums précédents ici.

All Too Human - Juggernaut

Arjen Lucassen

Arjen Lucassen

Pour sa prochaine réalisation, Arjen Lucassen produira un album solo. Son nouveau projet fera appel à quelques instrumentistes, mais Arjen en assurera seul le chant (il en rêvait depuis 10 ans). Evidemment, il tiendra aussi les guitares, les basses et les claviers ! D’après ses commentaires, le style de ce projet sera assez éclectique, mêlant musique progressive, folk, psychédélique, atmosphérique … et un peu heavy ici ou là !

Bref, cela ne risque pas d’être très différent de ce qu’il fait avec Ayreon je pense…

Voici des extraits de communiqués publiés sur son site:

I’ve been wanting to record a solo album with just me singing for about 10 years now. But I always seem to come across singers whom I would like to work with, so my last solo attempts have turned into an Ayreon, Star One and Guilt Machine releases instead! But now the time is right and I feel very inspired!

This is turning out to be quite an eclectic album, with widely varied styles like prog, folk, psychedelica, atmospheric, and a heavy bit here and there. So with all this variation, you could say that this is an album for open minded listeners! As a reaction to the dark feel of my last album, this album will have a more positive, upbeat feel overall. Conceptually it could be compared to a song-oriented Ayreon album (without all the guest singers, of course), as all the songs are linked to a central theme. I’ve just started writing the lyrics, so it’s too early to reveal any details about the concept. I can say however, that it will be a personal album, one from the heart. I haven’t enjoyed myself like this in years!

Advertisements

En ce début novembre…

… 3 nouveautés sont venues enrichir ma “CDthèque”: les derniers albums de Transatlantic et de Hourglass, et l’avant dernier de Paradise Lost.

Transatlantic est ce qu’on appelle communément un super groupe composé de Neal Morse (ex Spock’s Beard) aux claviers et chant, Mike Portnoy (Dream Theater) à la batterie, Roine Stolt (The Flower Kings) aux guitares et Pete Trewavas (Marillion) à la basse. L’album s’intitule “The Whirlwind” et ne contient qu’une seule plage de près de 78 minutes mais divisée cependant en 12 parties distinctes. Leur précédent album date déjà de 2001. C’est aussi le 1er album que j’achète et j’avoue que c’est surtout la présence de Neal Morse et de Mike Portnoy qui m’a incité à acquérir ce genre de disque qui à priori semblerait un peu trop orienté rock progressif, et donc un trop soft à mon goût pour assouvir ma soif métallique. Mais (est-ce l’âge?), comme cela a déjà été le cas avec Knight Area le mois passé, quelques incursions dans un style moins heavy mais néanmoins très progressif me procurent également beaucoup de plaisir. Le plaisir d’avoir le sentiment d’être emporté dans un long et riche voyage musical aux multiples références aux années 60 (un peu avec les Beatles principalement sur le 2ème CD bonus avec la chanson Lenny Johnson) et surtout à l’âge d’or du rock progressif, les années 70.  La prestation des musiciens est évidemment impeccable et la production vraiment irréprochable.  Un album qui pourrait prétendre au titre d’album du mois de novembre mais attendons un peu les prochaines sorties…

Transatlantic - The Whirlwind (2009)

Hourglass est un groupe US de métal progressif ayant à son actif 4 albums dont le dernier “Oblivious To The Obvious” est sorti en ce début d’année 2009 mais a seulement débarqué chez mon disquaire la semaine passée. En effet, c’est un album totalement autoproduit et qui n’était disponible jusqu’alors que via leur site internet du groupe grâce au système PayPal puisqu’ils n’ont pas de label.

De bout en bout, l’album qui comprend 2 CDs et s’étale sur près de 140 minutes, est superbement réalisé. Le travail de chaque instrument, et principalement de la basse est remarquable de maîtrise. L’atmosphère se dégageant de cet album peut être tantôt puissante et lourde comme sur le premier morceau “On The Brink”, tantôt mélancolique et mélodieuse comme sur “Homeward Bound”. Les ambiances sont donc très fouillées et variées. Nous avons même droit à de l’acoustique avec une guitare hispanisante sur la 3ème plage du 1er CD: “Pawn II”.

Je vous invite vraiment à découvrir cet album. Il n’est certes pas évident d’accrocher au début,  mais il se révèlera certainement petit à petit à vos oreilles au fur et à mesure des écoutes.

Hourglass - Oblivious To The Obvious (2009)

Quant à Paradise Lost, l’achat de leur dernier album m’a incité à également découvrir leur galette précédente sachant que celle-ci s’avérait dans le même style et même supérieure selon les chroniques de certains webzines. Et je ne démentirai pas effectivement. J’ai une préférence pour cet album “In requiem”.

Paradise Lost - In Requiem (2007)

Catégories :Chroniques, Nouveautés Étiquettes : , ,

Nouveautés du mois d’octobre

Après donc plusieurs jours vierges de tout achat métallique, voilà qu’hier je me suis précipité vers mon disquaire favori pour y dénicher les dernières nouveautés. Je cherchais principalement Epica, Hangar, Edgend, Cirrha Niva, Savage Circus et Shadow Gallery. Et bien disons que la pêche fut mitigée car sur les 6 que j’espérais, seulement 3 étaient disponibles à savoir Epica, Cirrha Niva et Shadow Gallery. Mais par ailleurs, après avoir ecouté d’une oreille attentive quelques extraits du nouvel album de Paradise Lost “Faith Divide US – Death Unites Us”, j’ai été séduit et me suis donc laissé tenter même si je n’avais jamais montré un quelconque intérêt pour ce groupe auparavant. J’en ai également profité pour acheter “One Of A Kind” de Killing Touch, le nouveau groupe de Michele Luppi, un chanteur que j’affectionne beaucoup.

Et il me faut maintenant choisir l’album du mois d’octobre parmi ces nouveautés… chose ardue étant donné qu’il n’y en a pas vraiment un qui sort du lot. Je procéderai donc par élimination.

Cirrha Niva est un groupe hollandais de métal progressif qui n’avait plus proposé de galette depuis 8 ans, date de leur précédent album “Liaison de la Morte”.  Le style n’est pas aisé à décrire, il est à la fois sombre, tantôt puissant et aggressif, tantôt mélancolique et léger. En tout cas, le ton réussit à créer une atmosphère particulière sur chaque chanson. La production est adéquate avec un son de guitare massif et souvent groove, le claviériste n’est autre que l’ancien d’After Forever et le chanteur démontre de belles capacités vocales. Disons qu’après une première écoute, je n’ai pas encore eu le coup de coeur mais peut-être qu’à la longue, cela viendra. Donc, ce n’est pas l’album du mois.

Cirrha Niva - For Moments Never Done (2009)

Je ne m’attendais pas vraiment à trouver le Shadow Gallery même si la date officielles de sortie était bien le 26 octobre en Europe. mais chacun sait qu’une des plus grosses frustrations de tout amateur de Metal, c’est de ne pas trouver l’album que l’on recherche tant à la date de sortie prévue. C’est le travers d’Internet où toute l’information est disponible depuis longtemps, alors qu’avant, on attendait patiemment la sortie de son magazine favori pour connaître les dates en question. Ceci étant dit, l’album est une belle surprise car il ne sort qu’un an après le décès de leur ancien chanteur Mike Baker qui pouvait laisser craindre une période plus ou moins longue de non productivité. Et bien non, Shadow Gallery nous revient en pleine forme avec un album très progressif et aussi plus heavy il me semble que leur précédent, ce qui n’est pas pour me déplaire. Cependant, je ne le pense pas assez exceptionnel pour qu’il figure comme album du mois (j’ai donc ma petite idée sur l’élu).

Shadow Gallery - Digital Ghosts (2009)

Nous voilà donc à … Epica qui nous délivre comme à son habitude un très bel album soigné tant par la production (nous avons toujours les incontournables Sascha Paeth  en tant que producteur et Amanda Somerville pour les arrangements vocaux) que par le packaging (la version limitée "digipack" est superbe avec la couverture dans une teinte "sépia" et contenant un titre bonus).

Musicalement, Epica a changé. Nous trouvons non seulement dans cet album les ingrédients traditionnels tels qu’ une orchestration et des choeurs grandioses, des grunts sombres et rageurs, la voix de plus en plus maîtrisée de Simone Simons, mais également de nouveaux éléments tels que des soli de guitare et un ton flirtant parfois avec le genre de prédilection du nouveau batteur et du nouveau guitariste Isaac Delahaye, le death. La voix de la chanteuse a fortement évolué aussi. La belle néérlandaise (si vous n’êtes pas encore convaincu, regardez ses magnifiques photos dans le livret) module donc sa voix avec plus d’aisance, et se permet maintenant de chanter tout aussi bien avec plus de force comme sur le titre "Unleashed" que de manière lyrique ou douce.

Malgré cela, je ne pense pas que ce nouvel album surpasse de loin les précédents. A mon avis, les soli de guitare sont dispensables (je les attendais beaucoup plus mélodiques), les grunts sont toujours trop présents et après plusieurs écoutes, à part le titre épique "Kingdom Of Heaven" long de plus de 13 minutes et le magnifique duo avec Tony Kakko chanteur de Sonata Arctica sur "White Waters", l’émotion ressentie n’est pas aussi intense qu’espérée. Mais par élimination, et parce que l’album est tout de même de très bonne qualité, celui-ci est élu album du mois d’octobre.

Epica - Design Your Universe (2009)

Quant aux 2 autres nouveautés que je viens d’acquérir à savoir Paradise Lost et Killing Touch, je les considère comme de bons albums mais sans avoir la prétention de mériter le titre "album du mois" d’autant plus que Killing Touch est dans les bacs maintenant depuis plusieurs mois.

Malgré déjà une carrière longue de près de 20 ans et considéré comme l’un des pionniers du mouvement Gothic Metal, je n’avais jamais pris la peine d’écouter Paradise Lost. Ce fut une belle surprise. L’album se veut très sombre, à l’atmosphère bien noire et musicalement très pesante.

Paradise Lost - Faith Divides Us - Death Unites Us (2009)

Killing Touch est donc le nouveau projet du chanteur Michele Luppi. Le style est un power très mélodique assez proche de celui que pratique son ancien groupe Vision Divine. Un album de très bonne facture.

Killing Touch - One Of A Kind (2009)