Archive

Posts Tagged ‘Karnivool’

Un nouvel album de Karnivool annoncé et un premier extrait disponible

Karnivool

Les australiens de Karnivool annoncent leur 3ème album pour cette année (sans préciser de date) et viennent déjà d’en publier un premier titre. Il s’agit de « The Refusal » que vous pouvez écouter via le lien youtube ci-dessous. A noter que cet album est produit par Nick Didia qui a déjà travaillé avec Mastodon.

Ecoutez « The Refusal » du prochain Karnivool

Karnivool semble prendre une nouvelle direction musicale qui à priori ne m’enchante guère …

Catégories :Extraits, News, Prochaines sorties Étiquettes :

Les nouveautés de ce début d’année (janvier)

22 février 2011 2 comments

Nous voilà bientôt fin février et déjà près de 2 mois maintenant se sont écoulés depuis la dernière publication sur mes récentes acquisitions métalliques. Celle-ci date en effet du 31 décembre 2010. Alors, rien de neuf du côté nouveautés chez papiprog me direz-vous? Certainement pas, rétorque-je… Même si cette année semble commencer plutôt timidement, quelques nouveaux bons albums ont débarqué et d’autres plus anciens mais présents dans une liste d’attente depuis un certain temps, ont été commandés.

Courant janvier, comme déjà annoncés, 7days arriva avec beaucoup de retard, A Prison Called Earth constitua mon coup de cœur du mois, j’acquis le premier de Karnivool intitulé "Themata", et enfin, Creation’s End et Stratovarius permirent d’initier la liste des meilleurs albums à sélectionner pour le Best of 2011.

7 Days - Into Forever     Karnivool - Themata     Creation's End - A New Beginning     Stratovarius - Elysium   

7days – Into Forever

Avec un peu de recul, ce second opus de 7days a été injustement oublié dans l’élection des 10 albums de l’année passée. En effet, par rapport à Harmony et Darkwater, ce projet personnel de Markus Sigfridsson est tout de même celui où il s’exprime le mieux et où il peut exploiter toute l’étendue de son talent non seulement de musicien mais également et surtout de compositeur. Supérieur au précédent "The Weight Of The World", "Into Forever" est une œuvre mélodique et progressive riche en émotion tant musicalement que vocalement grâce à un chant typiquement scandinave proche de celui de Tony Kakko (Sonata Arctica) et par l’apport d’une présence féminine sur certains titres. Les morceaux sont assez travaillés et variés, nous y trouvons notamment un titre au riff proche d’un Nevermore, et une pièce plus épique longue d’une vingtaine de minutes.

Karnivool – Themata

Je vous ai déjà parlé longuement de la démo du groupe français A Prison Called Earth, notamment à travers une chronique publiée tout récemment. Quant à Karnivool, originaire d’Australie, curieux de connaître leur début après avoir découvert et apprécié "Sound Awake" paru en 2009, je fus agréablement surpris et trouvai même ce premier album supérieur avec des titres plus subtils et variés. Voilà un groupe intéressant sans doute plus dans une mouvance rock progressive mais avec des guitares bien acérées tout de même.

Creation’s End – A New Beginning

Cet album s’est tout de suite imposé comme le premier album du moment de l’année 2011. Du progressif en provenance des US, puissant, des structures assez travaillées, des titres relativement longs (2 notamment dépassant les 10 minutes), de multiples changements de rythmes, une bonne production mais manquant toutefois d’un peu de clarté… voilà le programme de ce premier opus qui certes n’est pas d’une grande originalité dans la sphère métallique et progressive mais qui se révèle au fil des écoutes d’une qualité au-dessus de la moyenne.

Stratovarius – Elysium

Stratovarius constitue pour moi la bonne surprise de ce début d’année dans la mesure où ayant trouvé "Polaris" assez moyen pour un groupe de cette envergure, je n’en attendais pas vraiment grand chose. Et là, la claque tant ce nouvel album surclasse de loin le précédent. Des titres dans l’ensemble plus travaillés, plus énergiques, avec de magnifiques parties instrumentales, et un final épique long de près de 20 minutes de toute beauté. Son intégration dans la liste des albums à retenir pour l’élection du top 10 de l’année 2011 me semble dès lors tout à fait justifiée.

Parmi les anciens et non moins excellents albums progressifs commandés durant ce mois de janvier, il y eut:

Scenario avec le premier opus “A Fearful Symmetry” paru en 2000. Ce groupe italien nous distille un bon album de musique progressive principalement influencé par les ténors américains Dream Theater.

Scenario - A Fearful Symmetry

Fragile Vastness, groupe originaire de Grèce, avec leur seconde galette intitulée “A Tribute To Life” datant de 2005, un excellent concept inspiré musicalement comme de nombreuses formations de la scène hellénique par Fates Warning. Une oeuvre de grande qualité recommandée.

Fragile Vastness - A Tribute To Life

Dali’s Dilemma, proche également de leur compatriote Dream Theater mais avec tout de même leur propre identité, et un unique album sorti en 1999 intitulé “Manifesto For Futurism”. Egalement une belle production à (re)découvrir.

Dali's Dilemma - Manifesto For Futurism

Ice Age et leur deuxième album “Liberation” paru en 2001 chez Magna Carta. Un excellent groupe américain mixant avec talent un sens inné de la mélodie et une technique progressive imparable, et avec un chant à la tonalité aiguë proche de Geddy Lee ou encore James Labrie. Dommage que cette formation douée se soit dissoute peu après.

ice age - liberation 

Le billet suivant sera consacré aux nouveautés de février avec notamment Silver Lake, Appearance Of Nothing, Pallas, Toxic Smile.

Les dernières de l’année

31 décembre 2010 5 comments

Vite vite, avant que ne sonnent dans quelques heures les douze coups de minuit et le passage à l’an neuf, les dernières acquisitions du mois de décembre et donc de cette année 2010 qui  aura été riche, je pense, en excellentes productions métalliques et progressives. D’ailleurs, la sélection des 5 meilleures œuvres de cette année écoulée ne sera pas tâche aisée.

Voici donc les nouveautés de ce mois:

The Shadow Theory - Behind The Black Veil    Magic Kingdom - Symphony Of War    sw_the_great_escape_cover    karnivool - Sound Awake

The Shadow Theory est le nouveau projet de Devon Graves ancien membre du groupe Psychotic Waltz et plus récemment de Deadsoul Tribe. Accompagné entre autre par Kris Gildenlöw (Pain Of Salvation) à la basse et Johanne James (Threshold) à la batterie, Devon nous délivre une musique progressive sombre aux ambiances parfois dépressives et rappelant un peu par certains aspects Savatage ou encore Beyond Twilight. Voilà un bon album en cette fin d’année.

Magic Kingdom avec le guitariste (et compatriote! oui, pour ceux qui ne le savent pas encore, je suis Belge) prodige Dushan Petrossi, vient donc de sortir son 3ème opus intitulé “Symphony Of War”. Tout est dans le titre: du speed symphonique à tendance néo-classique avec des envolées de guitare très “malmsteeniennes” et une ambiance chère à Rhapsody (Of Fire). Le chant assuré de main de maître par Olaf Hayer et une production en béton font de cet album un indispensable pour les amateurs du genre.

Pas besoin de vous présenter Seventh Wonder qui avec son nouvel album “The Great Escape” nous prouve une fois de plus qu’ils jouent vraiment dans la cour des grands ténors du metal progressif aux côtés de Symphony X ou Dream Theater. La chronique détaillée viendra plus tard.

Et enfin Karnivool, un groupe australien pratiquant une musique à tendance progressive et très atmosphérique. Je n’ai malheureusement pas encore eu le temps de l’écouter en profondeur pour pouvoir vous en donner un avis bien précis. Cela viendra également plus tard.

J’attends toujours le deuxième opus de 7 Days intitulé “Into Forever” qui devrait m’arriver incessamment sous peu. Dommage qu’il y ait eu tant de retard pour cette commande car je ne peux toujours pas, si cela devait se justifier, l’intégrer dans la liste des albums à retenir pour le traditionnel best of de fin d ‘année.

En même temps, comme c’est la période de fêtes et donc de cadeaux ;-), j’en ai profité pour racheter en version CD pas mal d‘anciens albums que je possédais déjà en support vinyle, à savoir la réédition des albums de Triumph et plus particulièrement “Just a Game”, “Progressions of Power”, “Allied forces”,  “Never Surrender” et “Surveillance” (je n’ai malheureusement pas encore trouvé “Thunder Seven”), Loudness avec “The Law Of The Devil’s Land” (un de mes favoris ), le cultissime (et unique album du groupe) “Guilty As Charged” des américains Culprit, le premier album de Leatherwolf, et enfin les deux premières et superbes productions de White Lion, “Fight To Survive” et “Pride”.

Ceci constitue le dernier billet de l’année 2010 et je vous fixe déjà rendez-vous l’année prochaine pour la chronique de Seventh Wonder et le traditionnel Best Of.

A bientôt et bonne fêtes à vous.