Archive

Posts Tagged ‘Creation’s End’

Dans mon panier (Septembre 2014#1)

A l’instar de la rentrée scolaire, ce mois de septembre était un mois chargé en matière de nouvelles acquisitions discographiques (productions récentes ou non). Je publierai donc 2 billets séparés pour vous présenter les quelques nouveautés venues remplir mon petit panier depuis plus de 3 semaines. Le premier résumera mes humeurs sur le second album de Creation’s End, sur « Anima » dernier opus des suédois d’Introitus, sur mon récent coup de cœur pour le groupe argentin Mindslave et enfin sur une belle découverte power progressive anglaise à chant féminin, à savoir le groupe Collibus.

Bonnes découvertes!

Creation's End - Metaphysical

Groupe : Creation’s End
Album : Metaphysical
Année: 2014
Origine: US
Genre: Progressif
Groupes similaires : Redemption
Liens : facebook

Résumé: Cette seconde offrande de Creation’s End constitue une relative déception tant j’avais apprécié leur début avec « A New Beginning » paru il y a maintenant plus de 3 ans, l’intégrant même dans la liste des meilleurs sorties de l’année. Déjà sceptique lors de l’écoute du premier single intitulé « Push » (voir mon billet à ce sujet ici), je ne fus pas plus rassuré à la réception de l’album. Les raisons qui m’empêchent de pleinement accrocher à ce nouvel opus sont d’une part une production sans relief et parfois trop expérimental (bruitages, effets sonores inutiles et désagréables…) (décidément les dernières productions signées Neil Kernon me déçoivent énormément) et d’autre part la faible prestation du chanteur Mike Dimeo. Ses qualités sont apparemment reconnues dans le métier, mais pour moi, sur cet album, il semble à mille lieues de valoir sa renommée tant son chant manque de saveur, de puissance et parfois même de justesse. Ajoutons à cela, certains titres dispensables dont notamment « Surrended » et « Bring To Life ». Heureusement, il reste quelques  interventions splendides du guitariste Rudy Albert pour éviter d’inscrire l’album dans la liste des médiocrités de l’année.

Cover

Groupe : Introitus
Album : Anima
Année: 2014
Origine: Suède
Genre: Rock Progressif
Groupes similaires : Kaïpa, Arena, Pendragon
Liens : facebook

Résumé: Après FreddeGredde, voilà encore une belle découverte suédoise oeuvrant dans un registre rock progressif et symphonique. Je n’ai d’ailleurs pas hésité à acheter également le précédent album intitulé « Elements ». Introitus est apparemment une histoire de famille puisque parmi les 7 musiciens pas moins de 4 membres de la famille Bender composent cette formation (le père Mats claviériste et principal compositeur, son épouse Anna Jacobs au chant et leurs 2 enfants Mathias et Johanna à la batterie et pour certaines parties vocales). Le groupe nous délivre une musique progressive très aérée où les claviers prédominent mais où les guitares savent aussi se montrer incisives. L’album offre une belle alternance de passages doux, atmosphériques, acoustiques avec des moments plus relevés, le tout restant musicalement très inspiré. Pour les amateurs du genre, un achat vivement recommandé.

Cover

Groupe : Mindslave
Album : Secular Indulgence
Année: 2013
Origine: Argentine
Genre: Progressif
Groupes similaires : Dream Theater, Time’s Forgotten
Liens : facebook, label

Résumé: J’ai découvert cette perle métallique et progressive en provenance d’Argentine en suivant l’actualité de Presto Vivace, un groupe compatriote (je vous en parlerai certainement dans un prochain billet). La variété des rythmes et sonorités présents sur ce premier album me rappellent sensiblement la formation costaricaine Time’s Forgotten (une autre perle sud américaine), avec cependant un côté Dream Theater plus prononcé. L’album ne souffre d’aucun temps mort, la section instrumentale tant sur les titres heavy que sur les parties plus acoustiques et les quelques incursions jazz est de toute beauté (écoutez l’instrumental et épique « Synergy » d’une durée de près de 13 minutes pour vous en convaincre). Après le séduisant Láquesis, l’atypique et théatral Fughu, le « SymphoniXien » Thabu, et le susmentionné Presto Vivace, Mindslave présente avec sa musique progressive moderne et diversifiée un énorme potentiel et nous prouve que la scène métallique argentine se développe de plus en plus pour nous proposer des productions de qualité. Je vous recommande cet album (élu coup de cœur du mois de septembre sur ce blog) disponible en format CD et numérique via le lien du label (voir ci-dessus).

Cover

Groupe : Collibus
Album : The False Awakening
Année: 2014
Origine: Angleterre
Genre: Power, Dark, Progressif
Groupes similaires : Nevermore, Sanctuary, Evergrey, Mystic Prophecy
Liens : site officiel, facebook

Résumé: Les groupes à chanteuses sont légions dans notre sphère métallique et principalement dans le registre gothique et symphonique. Par contre, dans un registre power et progressif, ils le sont moins. Avec Gemma Fox au micro, point de chant lyrique à l’horizon mais un timbre vocal dynamique, grave et puissant. Collibus vient de Manchester et malgré l’absence de signature par un label (ce premier album est une auto-production avec distribution indépendante), ils ont déjà acquis une certaine notoriété grâce notamment à Brian May (oui oui celui de Queen !) qui les aurait qualifiés de « phénomène capable d’explorer les limites du paysage metal avec un brio musical quasi terrifiant ». C’est tout dire ! Mais n’exagérons pas… Il est vrai cependant que l’album peut plaire à une large audience. Dans un style proche des groupes similaires cités ci-dessus, la musique de ces anglais est à la fois technique, progressive, mélodique, atmosphérique et puissante. Elle est servie de plus par une production percutante. A noter par ailleurs que la longueur de ce « False Awakening » avoisine les 70 minutes pour 14 titres (le choix du titre à vous faire écouter ne fut pas facile). Voilà assurément une belle découverte de cette année (intégrée dans la liste des meilleurs sorties) que je vous recommande évidemment.

Advertisements

Un second extrait issu du prochain album de Creation’s End

Après avoir publié pour écoute le titre « Push » issu de leur prochain album « Metaphysical » (à paraître le 29 août chez Pure Prog Records), les américains de Creation’s End rendent à présent disponible un second extrait. Il s’agit du morceau intitulé « Bivariate » et peut s’écouter à l’adresse suivante:

Creation’s End – Bivariate

Celui-ci me semble de meilleure facture que le premier…

Catégories :Extraits, Prochaines sorties Étiquettes :

Premières news depuis mon retour de vacances…

12 août 2014 1 comment

Après 3 semaines de vacances sur la côte atlantique, me voici de retour avec quelques nouvelles non dénuées d’intérêts pour tout amateur de musique progressive. Pour commencer, Enchant vient enfin d’annoncer la sortie du prochain album (le 8ème et succésseur de « Tug Of War » paru en 2003) intitulé « The Great Divide » pour le 30 septembre chez InsideOut Music. Cela faisait plus de 2 ans que le groupe travaillait sur ce nouvel opus (voir mon précédent billet à ce sujet ici).

Voici ci-dessous la cover de l’album, la liste des titres, le line-up ainsi qu’un (trop) court teaser en attendant d’en découvrir un peu plus dans les semaines à venir.

Enchant - The Great Divide

Enchant – The Great Divide (2014)
01. Circles
02. Within an Inch
03. The Great Divide
04. All Mixed Up
05. Transparent Man
06. Life in a Shadow
07. Deserve to Feel
08. Here and Now
09. Prognosticator

Line-Up :
Ted Leonard – Lead vocals (Spock’s Beard / Thought Chamber)
Douglas A. Ott – Guitars and backing vocals
Ed Platt – Bass guitar and bass pedals
Bill Jenkins – Keyboards (Sound Of Contact / Thought Chamber)
Sean Flanegan – Drums (Cynthesis)

Teaser de « The Great Divide »

 

Ensuite, également annoncé depuis quelques temps, le nouvel album de l’excellent groupe américain Creation’s End intitulé « Metaphysical », sortira le 29 août prochain sur le label Pure Prog Records. A nouveau, voici la cover, la liste des titres, le line-up et un premier extrait disponible à l’écoute (malheureusement, celui-ci ne me convainc guère).

Creation's End - Metaphysical

Creation’s End – Metaphysical (2014)

1. Ohm
2. The Chosen None
3. Bivariate
4. This Heart
5. All I Have
6. Part Of You
7. Surrendered
8. Push
9. Turn Away
10. Bring To Life
11. Constructing A Savior
12. Singularity
Durée totale: 60:15 min

Line-Up :
Mike DiMeo – vocals
Rudy Albert – guitars, keyboard
Joe Black – bass
Marco Sfogli – guitars
Dario Rodriguez – drums

Ecoutez le titre « Push » de Creation’s End

A bientôt pour d’autres nouvelles et le numéro 3 de la série « Dans mon panier… »

Catégories :Extraits, News, Prochaines sorties Étiquettes : ,

Des nouvelles de Creation’s End

Creation's End (The Band)

Aujourd’hui, c’est la série "Des nouvelles de…". En effet, après Vindictiv et Nemo, c’est au tour de Creation’s End, groupe progressif américain auteur d’un très bon premier opus intitulé "A New Beginning" en 2010, de nous préparer un second album pour cette année. En attendant d’en savoir plus, vous pouvez toujours visionner ci-dessous une vidéo des sessions d’enregistrement de la batterie. Cela peut donner une petite idée de ce qui nous attend.

Creation’s End en studio

Catégories :News, Prochaines sorties Étiquettes :

Les nouveautés de ce début d’année (janvier)

22 février 2011 2 comments

Nous voilà bientôt fin février et déjà près de 2 mois maintenant se sont écoulés depuis la dernière publication sur mes récentes acquisitions métalliques. Celle-ci date en effet du 31 décembre 2010. Alors, rien de neuf du côté nouveautés chez papiprog me direz-vous? Certainement pas, rétorque-je… Même si cette année semble commencer plutôt timidement, quelques nouveaux bons albums ont débarqué et d’autres plus anciens mais présents dans une liste d’attente depuis un certain temps, ont été commandés.

Courant janvier, comme déjà annoncés, 7days arriva avec beaucoup de retard, A Prison Called Earth constitua mon coup de cœur du mois, j’acquis le premier de Karnivool intitulé "Themata", et enfin, Creation’s End et Stratovarius permirent d’initier la liste des meilleurs albums à sélectionner pour le Best of 2011.

7 Days - Into Forever     Karnivool - Themata     Creation's End - A New Beginning     Stratovarius - Elysium   

7days – Into Forever

Avec un peu de recul, ce second opus de 7days a été injustement oublié dans l’élection des 10 albums de l’année passée. En effet, par rapport à Harmony et Darkwater, ce projet personnel de Markus Sigfridsson est tout de même celui où il s’exprime le mieux et où il peut exploiter toute l’étendue de son talent non seulement de musicien mais également et surtout de compositeur. Supérieur au précédent "The Weight Of The World", "Into Forever" est une œuvre mélodique et progressive riche en émotion tant musicalement que vocalement grâce à un chant typiquement scandinave proche de celui de Tony Kakko (Sonata Arctica) et par l’apport d’une présence féminine sur certains titres. Les morceaux sont assez travaillés et variés, nous y trouvons notamment un titre au riff proche d’un Nevermore, et une pièce plus épique longue d’une vingtaine de minutes.

Karnivool – Themata

Je vous ai déjà parlé longuement de la démo du groupe français A Prison Called Earth, notamment à travers une chronique publiée tout récemment. Quant à Karnivool, originaire d’Australie, curieux de connaître leur début après avoir découvert et apprécié "Sound Awake" paru en 2009, je fus agréablement surpris et trouvai même ce premier album supérieur avec des titres plus subtils et variés. Voilà un groupe intéressant sans doute plus dans une mouvance rock progressive mais avec des guitares bien acérées tout de même.

Creation’s End – A New Beginning

Cet album s’est tout de suite imposé comme le premier album du moment de l’année 2011. Du progressif en provenance des US, puissant, des structures assez travaillées, des titres relativement longs (2 notamment dépassant les 10 minutes), de multiples changements de rythmes, une bonne production mais manquant toutefois d’un peu de clarté… voilà le programme de ce premier opus qui certes n’est pas d’une grande originalité dans la sphère métallique et progressive mais qui se révèle au fil des écoutes d’une qualité au-dessus de la moyenne.

Stratovarius – Elysium

Stratovarius constitue pour moi la bonne surprise de ce début d’année dans la mesure où ayant trouvé "Polaris" assez moyen pour un groupe de cette envergure, je n’en attendais pas vraiment grand chose. Et là, la claque tant ce nouvel album surclasse de loin le précédent. Des titres dans l’ensemble plus travaillés, plus énergiques, avec de magnifiques parties instrumentales, et un final épique long de près de 20 minutes de toute beauté. Son intégration dans la liste des albums à retenir pour l’élection du top 10 de l’année 2011 me semble dès lors tout à fait justifiée.

Parmi les anciens et non moins excellents albums progressifs commandés durant ce mois de janvier, il y eut:

Scenario avec le premier opus “A Fearful Symmetry” paru en 2000. Ce groupe italien nous distille un bon album de musique progressive principalement influencé par les ténors américains Dream Theater.

Scenario - A Fearful Symmetry

Fragile Vastness, groupe originaire de Grèce, avec leur seconde galette intitulée “A Tribute To Life” datant de 2005, un excellent concept inspiré musicalement comme de nombreuses formations de la scène hellénique par Fates Warning. Une oeuvre de grande qualité recommandée.

Fragile Vastness - A Tribute To Life

Dali’s Dilemma, proche également de leur compatriote Dream Theater mais avec tout de même leur propre identité, et un unique album sorti en 1999 intitulé “Manifesto For Futurism”. Egalement une belle production à (re)découvrir.

Dali's Dilemma - Manifesto For Futurism

Ice Age et leur deuxième album “Liberation” paru en 2001 chez Magna Carta. Un excellent groupe américain mixant avec talent un sens inné de la mélodie et une technique progressive imparable, et avec un chant à la tonalité aiguë proche de Geddy Lee ou encore James Labrie. Dommage que cette formation douée se soit dissoute peu après.

ice age - liberation 

Le billet suivant sera consacré aux nouveautés de février avec notamment Silver Lake, Appearance Of Nothing, Pallas, Toxic Smile.

2 nouveaux albums du moment…

… ou plutôt un nouvel album du moment, et un coup de cœur spécial pour la démo du groupe français A Prison Called Earth.

A peine donc l’année commencée, voilà déjà une production métallique, dans les bacs depuis seulement quelques jours, qui s’impose comme album du moment. Il s’agit de “A New Beginning” de la nouvelle formation américaine Creation’s End comptant dans ses rangs le guitariste et principal compositeur Rudy Albert ainsi que le chanteur Mike Dimeo, connu pour avoir officié dans Riot pour 5 albums studio de 1994 à 2002, et plus récemment dans Masterplan avant le retour de Jorn Land et dans le groupe australien Ilium pour la sortie de l’album intitulé “Ageless Decay” en 2009.

C’est donc un bel exemple d’une musique progressive puissante et racée me rappelant quelque peu Threshold époque McDermott (sur les albums “Subsurface” et “Dead Reckoning”) par le timbre vocal du chanteur et les rythmes syncopés, et également Mindwarp Chamber pour la longueur des titres et le bon compromis entre mélodie, finesse et technique. Rajoutons encore la production signée John Macaluso et le mixage par Neal Kernon.

Voilà donc un bel achat pour bien commencer l’année (quelques extraits ici).

Ensuite, je vous en ai déjà parlé, mais je suis tombé sous le charme de la première démo du groupe français A Prison Called Earth. Celle-ci est très bien produite et d’une durée équivalente à celle d’un album officiel. Je ne peux encore que vous recommander à l’acheter (elle ne coûte que 5 € sans les frais de port, et via leur myspace). Une chronique plus complète viendra évidemment prochainement.

A propos de chronique, les prochaines prévues sont celles de Seventh Wonder, A Prison Called Earth, 7days et Creation’s End.

Catégories :Album du mois Étiquettes : ,