Archive

Posts Tagged ‘Borealis’

Un nouvel album de Borealis pour le mois de juin

Le groupe canadien Borealis vient de dévoiler les détails de son prochain et 3ème album « Purgatory » prévu le 19 juin sur le label AFM Records. Le précédent intitulé « Fall From Grave » et sorti milieu de l’année 2011, m’avait agréablement surpris malgré un manque de variété dans les tempos et leur côté Evergrey très prononcé (voir mon billet à ce sujet ici).

Voici ci-dessous le visuel, la liste des titres ainsi qu’un trailer pour vous mettre en appétit. A la première écoute, ce nouvel opus s’inscrit dans la continuité de « Fall From Grace ».

Borealis - Purgatory

Borealis – Purgatory
1.Past The Veil
2.From The Ashes
3.The Chosen One
4.Destiny
5.Darkest Sin
6.My Peace
7.Place Of Darkness
8.Welcome To Eternity
9.Sacrifice
10.Rest My Child
11.Purgatory
12.Revelation

Trailer de « Purgatory »

Advertisements
Catégories :Extraits, News, Prochaines sorties Étiquettes :

Mieux vaut tard…

11 août 2011 1 comment

…que jamais dit-on avec raison. Alors voici en vrac quelques brèves chroniques sur certaines acquisitions récentes des mois de mai et de juin que je n’ai pas eu le temps de publier avant mon départ en vacances. Il s’agit de Neal Morse, Borealis, Daedalus et Wolverine. Et les autres grosses pointures telles que Symphony X, Sun Caged ou encore Pagan’s Mind, me direz-vous? Patience, patience, elles viendront probablement dans une chronique plus complète prochainement.

Neal Morse – Testimony II

Neal Morse - Testimony Two

Découvert assez tardivement avec l’album "Sola Scriptura", Neal Morse fait maintenant partie des artistes que je vénère et c’est avec une attention toute particulière que je suis ses nouvelles productions que ce soit dans des projets tels que Transatlantic ou dans sa carrière solo. Multi-instrumentiste, excellent chanteur, compositeur hors pair et artiste très prolifique, on peut sans problème le considérer comme un des maîtres actuels de la musique progressive. Même si je ne suis pas amateur des thèmes religieux abordés dans la plupart de ses textes, je respecte entièrement ses convictions et apprécie pleinement sa musique. Je ne connais pas le premier chapitre de Testimony et ne peux donc comparer cette suite à son prédécesseur. Comme toujours, Neal se montre particulièrement généreux puisque l’album se divise en 2 CDs pour une longueur totale avoisinant les 120 minutes. Au menu, du progressif très varié dans les ambiances, instrumentalement riche et remarquablement produit. Cependant, même si je l’ai intégré dans la liste des meilleurs albums de rock progressif de cette année, j’accroche moins que ses précédentes œuvres. Mais je pense que ma boulimie musicale m’empêche par manque de temps de pouvoir apprécier pleinement ce genre d’album de longue durée. Je me dois impérativement de le réécouter avec plus d’attention…

Borealis – Fall From Grace

Borealis - Fall From Grace

Voilà ce qu’aurait pu et du être le dernier album d’Evergrey! D’accord, j’exagère un peu surtout qu’il ne faut pas du tout enlever le mérite de cette jeune formation canadienne en les accusant de plagiat ou du moins de manque de personnalité. En effet, pour son second album, elle nous délivre une musique au style power progressif et mélodique de très bonne facture certes proche de nos chers suédois mais cependant en moins sombre et mélancolique (et comme je suis mauvaise langue, je dirais en plus inspiré…). C’est efficace, énergique, bien interprété, très bien produit avec en prime un superbe artwork. L’ensemble manque juste un peu de variété, le tempo étant la plupart du temps le même, à savoir mi-rapide. Ce n’est pas l’album de l’année mais néanmoins je l’ai trouvé très agréable à écouter (en tout cas beaucoup plus que "Glorious Collision").

Daedalus – Motherland

Daedalus - Motherland

A défaut d’être élu album de l’année, les italiens de Daedalus remporteront peut-être le premier prix pour la pochette la plus laide de 2011. Heureusement, leur mauvais goût pour le visuel n’a pas altéré leur qualités musicales. Ce groupe nous distille à l’instar de leur précédent opus intitulé "The Never Ending Illusion" paru en 2009, du progressif assez carré et bien exécuté mais manquant peut-être d’un peu d’audace. Ils me rappellent leurs compatriotes de Silver Lake tout en étant cependant plus sophistiqués. Le son de la production est très claire ce qui rend l’ensemble assez agréable à écouter d’autant plus que les compositions s’améliorent au fur et à mesure que les titres défilent pour devenir plus excitantes à la fin avec de très bons morceaux tels que "Underground" et "A Tale" terminant l’album en beauté.

Wolverine – Communication Lost

Wolverine - Communication Lost

Encore un album pour lequel plusieurs écoutes attentives sont nécessaires pour en apprécier toutes les qualités et subtilités. Voilà vers quoi j’aurais aimé qu’un groupe comme Queensrÿche puisse évoluer car Wolverine avec ce dernier opus me fait penser à une version actuelle et "idéale" (pour moi) de cet illustre groupe qui fut l’un des ténors et fondateur du métal progressif à la fin des années 80 grâce à des œuvres de référence telles que "Rage For Order" et surtout "Operation Mindcrime", et qui maintenant n’est plus que l’ombre de lui même depuis bien longtemps. "Communication Lost" regorge d’atmosphères la plupart du temps relativement calmes et mélancoliques, et de sophistications tout en étant musicalement très accessible. Comme tout bon album de progressif qui se respecte, la durée dépasse largement l’heure pour avoisiner les 70 minutes. Certains pourraient reprocher un rythme trop lent, un manque de variation dans le tempo et il est vrai que l’on aurait apprécié quelques coups d’accélérateur par ci par là, mais avec une production impeccable, Wolverine vient de nous livrer une œuvre très soignée et de grande classe digne de figurer dans la liste des meilleurs albums de cette année.

Catégories :Chroniques, Nouveautés Étiquettes : , , ,

Nouvelles signatures chez Lion Music

Deux nouvelles signatures intéressantes chez Lion Music en ce début d’année.

Premièrement le groupe italien progressif No Gravity créé par Simone Fiorletta, le guitariste de Moonlight Comedy, avec un premier album intitulé “Worlds In Collision” prévu le 18 mars 2011. Ce projet est né suite au désir du guitariste de produire un album réunissant les meilleurs chanteurs (principalement compatriotes) de la scène power et progressive. C’est ainsi que l’on y retrouvera notamment Michele Luppi de Killing Touch, Andy Kuntz de Vanden Plas, Fabio Lione de Rhapsody Of Fire, Roberto Tiranti de Labyrinth, Mark Basile de DGM et Emiliano Germani, son collègue de Moonlight Comedy. Quant aux autres musiciens, le groupe se complètera d’un second guitariste en la personne de Davide Perruzza, du claviériste Andrea De Paoli, du bassiste Andrea Casali et du batteur Marco Aiello.

No Gravity band

Vous pouvez entendre quelques extraits sur le myspace du groupe ici.

En attendant plus d’informations (dont la liste des titres par exemple), voici la cover:

No Gravity - Worlds In Collision

Ensuite les canadiens de Borealis pour la sortie de leur prochain opus “Fall From Grace” le 20 mai 2011. Musicalement, ce groupe nous délivre un power metal énergique mais mélodique et classieux, proche de groupes tels que Savatage et Evergrey avec quelques touches progressives à la Vanden Plas ou encore Dream Theater.

Borealis band

Je vous invite également à les écouter sur leur myspace ici.

Encore de biens belles signatures chez Lion Music et de futurs achats potentiels.

Catégories :News, Prochaines sorties Étiquettes : , ,