Archive

Posts Tagged ‘Avantasia’

Quelques détails sur des albums annoncés…

11 mars 2013 1 comment

Voici en vrac, quelques détails ainsi que certains extraits d’albums à venir très prochainement et qui ont été annoncé récemment dans ce blog. Vous aurez donc l’occasion de découvrir respectivement l’artwork de "Systematrix" le nouvel opus du groupe allemand Ivanhoe à paraître le 24 mai, celui de "Zion" des italiens d’Empyrios ainsi que des extraits (très courts car en provenance d’Amazon), le clip vidéo du single "Reason" de DGM et enfin des extraits du prochain Avantasia intitulé "The Mystery Of Time".

Ivanhoe – Systemtarix

Ivanhoe - Systematrix 

Empyrios – Zion

Empyrios - Zion

01. Nescience (4:00)
02. Domino (4:41)
03. Masters (5:13)   
04. Reverie (4:11)   
05. Unplugged (4:17)   
06. Renovation (4:50)       
07. Wormhole (4:21)   
08. Square One (5:21)   
09. Zion (6:00)   
10. Blackmail (5:04)
11. Madman (4:03)

 

Ecoutez des extraits sur Amazon

DGM – Momentum

Regardez le clip du single "Reason" (bien que Russell Allen soit invité sur le titre, celui-ci n’apparait pas sur la vidéo)

Avantasia – The Mystery Of Time

Ecoutez des extraits sur Youtube

Catégories :Extraits, Prochaines sorties Étiquettes : , , ,

Titre "Invoke The Machine" du nouvel Avantasia disponible à l’écoute

27 février 2013 Laisser un commentaire

Le titre "Invoke The Machine", premier extrait du prochain album d’Avantasia intitulé "The Mystery Of Time" à paraître le 30 mars chez Nuclear Blast, est disponible à l’écoute à l’adresse suivante:

Ecoutez "Invoke The Machine"

Pour rappel, voici l’artwork, la liste des titres ainsi que celles des invités.

Avantasia - The Mystery Of Time

Avantasia – The Mystery of Time (2013)
01. Spectres
02. The Watchmakers’ Dream
03. Black Orchid
04. Where Clock Hands Freeze
05. Sleepwalking
06. Savior In The Clockwork
07. Invoke The Machine
08. What’s Left Of Me
09. Dweller In A Dream
10. The Great Mystery

Voici les invités qui seront sur l’album : Eric Martin (Mr BIG), Joe Lynn Turner (ex-DEEP PURPLE, ex-RAINBOW, ex-JNGWIE MALMSTEEN), Arjen Lucassen (AYREON), Biff Byford (SAXON), Michael Kiske (UNISONIC, ex-HELLOWEEN), Bruce Kulick (ex-KISS, ex-MEAT LOAF), Russell Gilbrook (URIAH HEEP) et Ronnie Atkins (PRETTY MAIDS).

Catégories :Extraits, Prochaines sorties Étiquettes :

Grandeurs et illusions…

14 mai 2010 1 comment

Une charge de travail importante ces dernières semaines tant professionnelle que familiale, m’ont privé de temps suffisant pour mettre ce blog à jour de manière plus régulière. Or ce n’est pas l’actualité ni les nouvelles sorties qui manquent. En effet, depuis maintenant plus d’un mois, Avantasia a rejoint la sélection des albums du moment avec la suite et la fin de la trilogie “The Scarecrow” entamée au début de l’année 2008 avec l’album éponyme.

Avantasia - The Wicked Symphony      Avantasia - Angel Of Babylon

Autant j’avais été déçu dès les premières écoutes, comme beaucoup je pense, par le premier épisode de cette trilogie car trop éloigné du style de “Metal Opera”, autant j’ai été immédiatement séduit par l’aboutissement de cette œuvre qui, même si finalement elle reste dans la lignée de “The Scarecrow” au niveau de la production et des compositions, s’avère être le fruit d’un travail soigné orchestré de main de maître par Tobias Sammet dont il faut souligner la performance non seulement en tant que compositeur mais également en tant que chef d’orchestre car il a su attribuer à chacun de ses prestigieux invités le rôle adéquat. En plus des habitués tels que l’inévitable Jorn Land, nous avons droit notamment à un Jon Oliva magistral sur le morceau “Death Is Just A Feeling” de “Angel Of Babylon”, qui pourrait d’ailleurs figurer sur un de ses albums, et un Tim Ripper imparable et apportant toute sa puissance sur “Scales Of Justice” de “The Wicked Symphony”.  

Une autre bonne surprise de ce début du printemps est le retour, après de nombreux déboires avec le management et la firme “De Maio”, des ténors italiens du métal symphonique, à savoir Rhapsody Of Fire avec un nouvel opus baptisé “The Frozen Tears of Angels”.

Rhapsody - The Frozen Tears Of Angels

Nous y retrouvons bien sûr ce qui fait la marque de fabrique de ce groupe; de la symphonie, de l’épique, du power, beaucoup d’orchestration, un morceau plus lyrique interprété en italien, et l’apparition de Christopher Lee qui pourrait être en quelque sorte le 7ème membre du groupe tant ses interventions deviennent depuis quelques albums une habitude. Ce nouvel album, même si il ne se démarque pas vraiment des précédents, est de très bonne facture et les performances vocales de Fabio Lione sont encore à souligner. Celui-ci se permet même de rendre sa voix plus agressive voire extrême sur certains passages.     

Depuis quelques temps maintenant, mes humeurs musicales s’éloignent de temps en temps des sphères purement métalliques pour tenter de découvrir d’autres perles certes progressives également mais vers des contrées plus rock. Ainsi, après Transatlantic, Neal Morse et plus récemment Kaipa, une autre œuvre est venue enrichir ma collection. Il s’agit du groupe australien Unitopia qui vient de sortir son deuxième album intitulé “Artificial”.

Unitopia - Artificial  

Tout comme sur le dernier Kaipa, Unitopia nous invite à un voyage musical et progressif très riche en émotions et où se côtoient des influences “génériques” telles que Marillion et IQ, des parties orchestrales comme sur une bande originale d’un film, un surprenant hommage aux Beatles avec le titre “Nothing Lasts Forever”, des couleurs jazzy avec l’intervention d’un saxophone.  Je ne peux donc que vous conseiller d’acheter cette œuvre qui intègre la liste des meilleurs albums de l’année 2010.  

La seconde partie du titre de ce billet (illusions…) provient de 2 grandes (et cruelles) déceptions alors que ces sorties étaient très attendues de ma part. Il s‘agit des derniers albums de Coheed And Cambria et d’Armored Saint.

Coheed And Cambria - Year of The Black Rainbow      Armored Saint - La Raza

Les premiers nous ont délivré un album assez insipide avec une production qui je trouve, laisse à désirer. Quant à Armored Saint, ce groupe a tenu une place particulière dans ma vie de headbanger. En effet, leur premier opus intitulé “March Of The Saint” sorti en 1984, fut le tout premier achat (en microsillon à l’époque) de ma collection métallique (avant cela, je me contentais d’enregistrer sur K7 les galettes prêtées notamment par mon ami Paul, ou louées à la médiathèque). Cet album avec les 2 suivants “Delirious Nomad” et “Raising Fear” sortis respectivement en 1985 et 1987 ont toujours constitué pour moi des indispensables. Aussi, je me réjouissais de les voir à nouveau ensembles après un “Revelation” sorti en 2000 en demi-teinte, et surtout de réentendre la voix chaude de Jon Bush. Hélas, alors que la voix est restée intacte (heureusement) et que la production est plus qu’honorable, les compositions elles, manquent cruellement d’inspirations et de subtilités! Dommage car le potentiel de ce groupe vaut beaucoup mieux que cela…

Prochainement, je vous parlerai d’autres nouvelles acquisitions dont pas mal de groupes scandinaves tels que Tellus Requiem, Fracture, Barren Earth.