Accueil > Flashback > Flashback (partie 1) (1980-1982)

Flashback (partie 1) (1980-1982)

Est-ce l’effet quarantaine et l’approche du demi siècle d’existence? Mais plus les années passent plus la nostalgie des années 80 gagne du terrain. Aussi une nouvelle rubrique de ce blog intitulée "Flashback" vient de voir le jour et sera déclinée en plusieurs parties, couvrant les débuts de ma vie de headbanger jusqu’à aujourd’hui. Vous y retrouverez un peu de mon histoire et surtout les albums qui ont marqué toute mon adolescence.

Voilà donc la première partie qui commence vers mes 10 ans en l’an de  grâce (:-0) 1976 où mon premier contact avec le Hard Rock se fait par l’intermédiaire d’un collègue de bureau de mon papa qui lui avait prêté l’album "Let There Be Rock" d’AC/DC. Je me souviens avoir apprécié la musique et surtout la voix de Bon Scott. Par la suite, mes incursions dans ce style musical sont restées assez timides et ne se sont bornées qu’à l’achat à une amie de ma tante de l’album "Flyin’ High" d’Uriah Heep, à quelques 45ts de Kiss (dont par exemple "Christine Sixteen" et “Shock Me”) de ma maman, jusqu’à la véritable initiation vers mes 15 ans par mon copain Did "Stanley". (aka. Paul S.).

L’hiver 1981 restera à jamais gravé dans ma mémoire. En effet, j’ai passé les deux semaines des vacances de Noël à enregistrer une bonne vingtaine de LPs prêtés par Did, chez mon oncle car je n’avais pas d’installation hifi. C’est le début de ma collection de K7s. Parmi ces albums, il y avait entre autre "Love Gun" et "The Elder" de Kiss, "High’N’Dry" de Def Leppard, "Back In Black" d’AC/DC, "Come And Get It" de Whitesnake, "Hit And Run" de Girlschool, Krokus, … Bref, que du bon cru!

Cette année-là marque vraiment les débuts de ma passion pour le Hard Rock et le Heavy Metal et qui depuis lors n’a jamais cessé de croître. Mes groupes favoris de l’époque furent notamment Def Leppard, Iron Maiden, Kiss, AC/DC et Scorpions. Par la suite, de nombreux autres albums que ce soit de Did, ou d’autres copains d’école ou encore de la médiathèque, continuèrent à enrichir ma collection.

Ci-dessous, sont présentés (pas forcément dans l’ordre) quelques-uns de mes albums préférés de cette première période couvrant donc les années 1980 à 1982. Et à bientôt pour la suite où je vous parlerai notamment de mes premiers concerts.

1980

Iron Maiden (1980)Scorpions - Animal - Magnetism (1980)Black Sabbath - Heaven And Hell (1980)ACDC - Back In Black (1980)Judas Priest - British Steel (1980)Angel City - Face To Face (1980) Angel Witch (1980)

Le premier album d’Iron Maiden ainsi que celui de Black Sabbath avec Ronnie James Dio et le “Back In Black” d’AC/DC sont des incontournables. “British Steel” de Judas Priest n’est pas mon favori de toute leur discographie mais il est nettement supérieur au suivant “Point Of Entry” et contient des classiques tels que “Breaking The Law” ou encore “Grinder”. “Animal Magnetism” de Scorpions avant l’album de la consécration “Blackout” de 1982, constitue encore une bonne référence avec notamment le titre “The Zoo” toujours très apprécié par les fans lors de leurs concerts. Enfin, deux bonnes surprises nous viennent d’une part d’Angleterre et du célèbre mouvement NWOBHM avec Angel Witch et leur premier album, et d’autre part d’Australie avec Angel City, disciples d’AC/DC, qui avec leur “Face To Face” nous balance un Hard Rock bien frappé et d’une énergie redoutable.

1981

Def Leppard - High'N'Dry (1981)Iron Maiden - Killers (1981)Black Sabbath - The Mob Rules (1981) Viva - What The Hell Is Going On (1981)Girlschool - Hit And Run (1981)Tygers Of Pan Tang - Spellbound (1981)ACDC - For Those About To Rock (1981)Kiss - Music From The Elder (1981)Foreigner - 4 (1981)Krokus - Hardware (1981)Blue Oyster Cult - Fire Of Unknown Origin (1981)Whitesnake - Come And Get It (1981)

L’année 1981 est à mon avis, une des plus belles réussites en terme de sorties vinyles. Outre à nouveau les incontournables que sont le deuxième d’Iron Maiden “Killers”, le “Mob Rules” de Black Sabbath et le “For Those About To Rock” d’AC/DC, 2 des albums qui ont le plus tourné sur ma platine (ou plutôt dans mon enregistreur) est “High’N’Dry” de Def Leppard et “What The Hell Is Going On” du groupe allemand Viva, comprenant aux claviers Barbara Schenker, la soeur des non moins célèbres guitaristes Rudolph et Michael. Encore aujourd’hui, je considère celui de Def Leppard comme l’un des tout meilleurs disques de Hard Rock parus jusqu’à ce jour. Mes titres préférés sont “Mirror Mirror” et l’instrumental “Switch 625”. Coups de coeur également au “Hit And Run” de Girlschool, au “Spellbound” de Tygers Of Pan Tang, au “Hardware” de Krokus, au “Come And get It” de Whitesnake, au “Fire Of Unknown Origin” de Blue Oyster Cult et au 4ème album de Foreigner, chef d’oeuvre de Hard Rock mélodique voire FM. Enfin, une mention spécial pour l’album concept de Kiss “Music From The Elder” malheureusement très décrié à l’époque mais qui se révéla à mes oreilles très agréable à écouter par ses (légères) tendances symphoniques et progressives.  

1982

Iron Maiden - The Number Of The Beast (1982)Scorpions - Blackout (1982)Diamond Head - Borrowed Time (1982)Manowar - Battle Hymn (1982)Anvil - Metal On Metal (1982)MSG - Assault Attack (1982)Kiss - Creatures Of The Night (1982)Y & T - Black Tiger (1982)

Autre grande année également qu’est 1982 où paraissent les chefs d’oeuvre ultimes que sont “The Number Of The Beast” d’Iron Maiden, “Blackout” de Scorpions et “Creatures Of The Night” de Kiss. Ce dernier a permis de relancer la carrière du groupe après les flop commerciaux des 2 précédents albums. C’est aussi l’époque où le mouvement que l’on nommera US Metal et venant donc des Etats-Unis émerge avec de nouveaux groupes tels que Manowar et Anvil. Dans un registre plus mélodique, le “Black Tiger” de Y & T constitue l’un de leurs meilleurs albums. Pour la petite anecdote, j’avais gagné ce disque à une radio locale, objet d’un concours où la question posée était “Que signifie Y & T?”. Enfin, “Assault Attack” est sans doute le meilleur album de MSG pour 2 raisons principales, outre les compositions excellentes: la production de Martin Birch et la présence au chant de Graham Bonnet.

Advertisements
Catégories :Flashback
  1. Aucun commentaire pour l'instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s